Mardi 2 février 2 02 /02 /Fév 13:43
     
site_de_rencontre_lequel_choisir_article-copie-2.jpg
    
     Selon l’Insee, il y aurait près de 15 millions de célibataires en France, soit 30% de plus qu’il y a dix ans. Une triste statistique? Non…jackpot ou plutôt un marché juteux en perspective.

     Les plus poétiques d’entre nous diront : l’amour n’a pas de prix. Mais c’est le produit le plus demandé du moment. Les sites de rencontres l’ont bien compris. Ils fleurissent et s’arrachent le soin de vous trouver l’être parfait, futur mariage à la clé. Une aide parfois très coûteuse. 

     Entre meetic leader du marché, adopteunmec.com le petit dernier, e-darling et tant d’autres, on ne sait plus où donner de la tête. 

     Pourtant tous, ou presque, utilisent la même méthode : appâter le célibataire en mal d'amour en le laissant accéder librement aux profils des autres utilisateurs. Mais pour aller plus loin et prendre contact, envoyer des messages, dialoguer en direct, la facture commence alors à gonfler. Pas d’autres solutions que de dégainer la carte bancaire. 

     Le climat économique morose joue encore plus en faveur de ces « supermarchés pour célibataires ». Plus question de se retrouver au café du coin, donc davantage de temps libre pour errer sur le web à la recherche de la personne idéale. Christophe Pichaud, 50 ans, ne regrette pas son investissement sur un site de rencontre. Il confie « pour trente euros par mois l’abonnement, cela m’a permis de rencontrer de nouvelles personnes que je n’aurais jamais croisé en temps normal et après seulement quelque mois j’ai trouvé quelqu’un qui me correspond et avec qui je partage ma vie depuis deux ans et nous pensons à nous marier. » 

     Mais tout n’est pas si simple. Beaucoup restent des mois voire des années inscrit et la facture s’alourdit. L’espoir est grand pour ces célibataires mais payer l’abonnement n’est pas synonyme d’une obligation de résultat. Jeremy Vitelli, ingénieur s’est inscrit car son travail lui prenait beaucoup de temps. Il regrette « J’ai perdu de l'argent et encore plus de temps. J’ai tout arrêté quand j’ai réalisé que je me sentais obligé d'aller sur ces sites pour rentabiliser l’argent dépensé, c’est ridicule ! »

      Pour ou contre, la majorité des célibataires passe au moins une fois sur ce genre de site. Les acteurs de ce marché reste à l’affût. Ces derniers mois, parmi les sites de rencontres les plus populaires, certains ont enregistré le plus grand nombre d’inscription de toutes leurs carrières alors qu’il venait d’augmenter leur tarif.
L’industrie de la rencontre a encore de beaux jours devant elle.

Soler Emilie
Par emilie
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus